L'ancien et le nouveau jeu de dames
L'Égide de Pallas ou Théorie et pratique du jeu de dames.
Paris, Rebuffé, 1727. In-8
BnF, Arsenal, 8 S 16595
La préface est signée "Don Diego Cavallero del Quercetano", certainement un pseudonyme - qui évoquerait un nom comme Duchêne, mais, selon Manoury, l'auteur de ce volume s'appelait Mars. Il s'agit là du dernier traité français consacré à l'ancien jeu (à 64 cases), avant que le jeu "polonais" (à 100 cases) ne s'impose partout. Et, en effet, dès les premières pages, l'auteur s'en prend au "damier à vingt dames", qui "n'est qu'une vaine production de la subtilité, et un pur badinage de l'orgueil de l'esprit humain" ! Ces lignes écrites en 1726, comme le rappelle le privilège, constituent donc la plus ancienne référence française aux dames à 100 cases (et 20 pions par joueur).