[Jacques Lacombe]
Encyclopédie méthodique. Dictionnaire des jeux, faisant suite au tome III des Mathématiques
Paris, Panckoucke, 1792. In-4
Dictionnaire des jeux familiers, ou des amusemens de société.
Paris, H. Agasse, an V de la République [1796-1797]
Dictionnaire des jeux mathématiques, contenant l'analyse, les recherches. relativement aux jeux de hasard & de combinaisons ; et suite du Dictionnaire des jeux.
Paris, H. Agasse, an VII [1798-1799]
BnF, Arsenal, 4 S 12 (160-161)
Si de nombreux jeux figurent dans l'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert, c'est bien l'Encyclopédie méthodique qui élève le jeu au rang de sujet: sur les quelque deux cents volumes, textes et planches réunis, de la collection publiés par Panckoucke puis par ses héritiers de 1782 à 1832, elle y consacre en effet trois dictionnaires, parus entre 1792 et 1798, tous attribués à l'ancien imprimeur-libraire Jacques Lacombe (1724-1811), celui-là même qui avait publié en 1775 Lettre et réflexions sur la fureur du jeu de Jean Dussaulx. L'"Avertissement" de 1792 rend bien compte du changement de regard qui s'est opéré : "Ce n'est sans doute pas au rang des choses sages que nous prétendons mettre le Jeu : mais si c'est une folie, la pratique en est si ancienne & générale qu'il a paru convenable d'ajouter au recueil des connoissances humaines celles des différents jeux &des règles auxquelles on doit s'assujettir en jouant. 291 jeux "d'adresse", "d'exercice", "d'instruction", de "hasard" ou "de société" sont décrits par Lacombe, qui agit en compilateur, puisant le plus souvent sans le citer dans le corpus de son temps, voire donnant des extraits d'ouvrages classiques tels que le si célèbre traité des échecs de Philidor.