Claude-Louis Desrais
Tirage de la loterie à l'Hôtel de Ville en 1772. 1772
Plume et lavis, 13 x 44,6 cm
Musée Carnavalet, D 4776
Musée Carnavalet / Roger Viollet
Le 15 octobre 1757, un arrêt du conseil d'État du Roi portait établissement pour trente ans d'une loterie destinée au financement des travaux de l'École militaire commencés cinq ans plus tôt; nouveau en France, le système s'inspirait du modèle génois (extrait simple, ambe simple, terne, quaterne et quine), fondé sur le calcul des probabilités. Le tirage se fit d'abord à l'Arsenal, dans la salle du magasin royal, puis à partir de 1760 à l'Hôtel de Ville. Le 5 de chaque mois, les billets numérotés de 1 à 90 étaient placés dans une "roue de fortune" de cristal, d'où un "enfant trouvé" monté sur une estrade, ganté et les yeux bandés, tirait en public cinq numéros en présence des membres du conseil de l'École militaire, du lieutenant général de police ou de son représentant et du prévôt des marchands. Au préalable, on avait versé le contenu du sac qui renfermait les carrés de vélin sur lesquels étaient marqués les 90 nombres; ces carrés avaient été mis dans des étuis de carton blanc, puis jetés dans la roue qu'un commis avait tournée pendant plusieurs minutes. Le succès de cette nouvelle loterie fut considérable, et la construction de l'école s'acheva en 1776.