Antoine Court de Gébelin
Monde primitif analysé et comparé avec le monde moderne considéré dans son génie allégorique
Tome VIII, Paris, 1781. In-4
BnF, Arsenal, 4o Bl 6 (8)
Court de Gébelin est un protestant éminent, venu de Suisse à Paris à la demande de son Église pour y défendre les intérêts de ses coreligionnaires. Érudit, membre de diverses académies, franc-maçon, censeur royal. il cherche à formuler "la clef de tous les siècles et de toutes les connaissances humaines" !
C'est le propos de son Monde Primitif dont neuf volumes paraissent de 1773 à 1781.Dans le huitième volume, deux textes différents traitent des tarots : Court de Gébelin suppose au jeu une origine égyptienne (p. 365-394) tandis que le comte de M[ellet] évoque la divination par les cartes (p. 395-410).
Une suite de planches gravées augmente encore l'intérêt du propos. Textes fondateurs, vulgarisés d'abord par le "cartonomancien" Etteilla, ils ouvrent d'un coup le champ de la divination par les cartes à jouer. Repris et aménagés par de multiples commentateurs jusqu'à nos jours, ces écrits exercent sur les mentalités une influence considérable.