La mer inconnue

Pour Michelet, "c’est par la mer qu’il convient de commencer toute géographie". Or la mer a été difficile à connaître dans ses dimensions et dans ses mouvements : si la Méditerranée, mer intérieure familière depuis l'Antiquité, a été très vite mesurée et représentée, l'Atlantique, en revanche, est resté pour l'Europe occidentale un espace infini jusqu'à ce que Magellan, contournant l'Amérique, accomplisse le premier tour du monde.
Cependant, le monde des profondeurs sous-marines demeurait encore une énigme à la fin du XIXe siècle. Les progrès de la connaissance ont été ensuite rapides. Ils se sont accélérés ces dernières années, à tel point que les découvertes récentes, faisant état de souffleries qui permettent l'échange entre la surface et les strates profondes de l'océan, bouleversent les représentations antérieures.