Décors

C'est surtout dans les corans que s'exprime l'art du décor, toujours étroitement lié à la structure du texte. Des recueils de hadîth ou de prières destinés à des mosquées ou à des madrasas sont aussi richement ornés, ainsi que parfois les livres, religieux ou profanes, dédiés à de hauts personnages.

L'enluminure est d'abord une construction géométrique : cercles, polygones, étoiles dont les lignes génèrent d'autres constructions. Ces motifs de base resteront partout fondamentaux. Les motifs végétaux du monde byzantin, stylisés, s'y associent, puis, plus tard, ceux de la Chine. Le rinceau s'enroule et se développe jusqu'à former la complexe arabesque. Les styles se différencient au Maghreb et au Proche-Orient, mais tous connaîtront au XVIe siècle les influences de l'art ottoman.