Coran. Espagne, 1304,
[Arabe 385 / f. 130v-131]

Le copiste a consacré ces deux pages au colophon, dans lequel il indique, après plusieurs formules de louange au Prophète et dans des caractères de style coufique, quil a terminé la copie à la fin du mois de jumâdâ II de lan 703 (janvier 1304). Le colophon est entouré dun cadre formé dune arabesque dorée, au coin duquel on retrouve une construction en forme détoile à huit branches.