Abû Zayd à chameau
[arabe 5847 / f.51]

Al-Wâsitî excelle à peindre les chameaux. Sa subtile gamme de bruns rend bien leur forme étrange, leur cou et leur démarche. Une traditionnelle bande symbolise le sol. De légères fleurs rouges et ocres s'y entrelacent dans des herbes en mouvement.

La scène de droite est centrée sur les adieux des deux amis. Eléments secondaires, les chameaux
semblent arrêtés dans leur course et suspendus dans l’espace.