Juifs et chrétiens dans le Coran : les "gens du Livre"

À l’époque de la prédication, La Mecque est un centre d’affaires et de discussions religieuses important, fréquenté par les juifs et les chrétiens, avec lesquels les peuples polythéistes et Muhammad sont en relation. Une place particulière est accordée aux "gens du Livre" (juifs et chrétiens) dans le Coran. Au concept universaliste essentiel dans le Coran, rahma (qui signifie miséricorde, compassion envers les hommes) est associé le rahîm qui indique plus précisément une idée de solidarité affective avec les "gens du Livre".

 

 

Les documents


> Extraits du Coran
> Une langue, une croyance, une foi


 

Étude du corpus

  • Que désigne l’expression "les gens du Livre" ?
  • Quel est l’élément essentiel de la foi chez les musulmans ? Est-il le même chez les juifs et les chrétiens ?
  • Que signifie l’expression "croire au dernier jour" ? Cette croyance est-elle commune aux trois religions monothéistes ?
  • Quels sont les reproches adressés aux juifs et au chrétiens dans ces extraits ?
  • Quelles sont les qualités essentielles d’un croyant ?
  • Relever les éléments montrant une volonté de rapprochement avec les gens du Livre.

 

 

Activité d’écriture à partir de l'image

  • Imaginer un débat entre un juif, un chrétien et un musulman.
  • Construire leur argumentation en s’appuyant sur leurs points communs et leurs différences (livres, rites, lieux de culte etc.).