Éducation maternelle, simples leçons d'une mère à ses enfants
Amable Tastu
Paris, Didier éditeur, 1842
BnF, Estampes et Photographie, Kb Mat 5, boîte Folio, Annonces et prospectus, boîte 1800-1899
Femme de lettres, poète, Amable Tastu (1798-1885) a également rédigé plusieurs ouvrages sur l'éducation des jeunes enfants. Son titre le plus connu Éducation maternelle, simples leçons d'une mère à ses enfants, est publié à Paris chez E. Renduel en 1836 et fera l'objet d'une autre édition, cette fois chez Didier éditeur en 1843. L'affiche de cet éditeur, datée de 1842, résume parfaitement les propos de l'auteur : entre cinq et neuf ans, c'est à la mère que revient le soin de donner les premiers rudiments à l'enfant, qu'il soit fille ou garçon, avant que ce dernier ne soit envoyé au collège ou en pension. Assise sur une chaise au centre de la composition, entourée d'enfants, la mère a son doigt levé, convention graphique indiquant qu'elle transmet un savoir ou une histoire. Placé sous la Croix et sous le titre de l'ouvrage, ce savoir semble provenir de deux sources : la sagesse de l'enseignement du Christ, lui-même relayé par Amable Tastu. Quelles sont les leçons que l'auteur propose aux mères pour l'éducation de leurs jeunes enfants ? L'histoire sainte bien sûr, le piano pour les filles, le dessin pour les garçons, l'arithmétique, la géographie, les récréations instructives, la grammaire et l'orthographe, l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, sans oublier les récitations pour exercer la mémoire. Curieusement, l'histoire de France est absente alors que l'auteur a publié des Cours d'histoire de France, lectures tirées des chroniques et des mémoires, avec un précis de l'histoire de France depuis les Gaulois jusqu'à nos jours, chez Lavigne en 1836-1837, en deux volumes. (C. G.-B.)