Chansons de France pour les petits Français
Illustrations de Boutet de Monvel
Plon, Nourrit & Cie, 1884
L'intérêt que suscite à la fin du XIXe siècle le patrimoine des vieilles chansons de France s'inscrit dans un contexte européen de renforcement culturel des nationalismes, tout autant qu'il participe d'une attention grandissante portée aux goûts de l'enfance. Le caractère naïf et cadencé de ce répertoire oral populaire semble particulièrement adapté à la sensibilité de la jeunesse. L'éditeur Hetzel s'y était déjà essayé entre 1872 et 1883, consacrant 14 albums (illustrés par Froelich) aux Chansons et rondes de l'enfance. Dans la continuité, Plon édite deux albums illustrés par Boutet de Monvel. L'artiste se lance un défi de taille : comment faire écho par l'image à la musicalité et au rythme de ce répertoire ? Paru un an après Vieilles Chansons et rondes pour les petits enfants, Chansons de France pour les petits Français (1884) est le plus abouti des deux.
Boutet de Monvel choisit de faire jouer deux espaces distincts : l'un, au centre, est consacré au texte et à la partition ; l'autre, qui vient l'enserrer et se décline en trois variantes, est réservé à l'illustration. Le "cadre" illustré crée ainsi autour du texte un lieu de "circulation", que l'artiste anime de séries de personnages en mouvement. Son dessin stylisé empreint de japonisme, son traitement de la couleur en aplat, l'absence d'individualisation des visages et des silhouettes contribuent à déréaliser l'univers représenté. Ce dernier peut alors être traité de manière musicale. Tout le travail de l'artiste va s'exercer à jouer, sur la base de ces compositions sérielles, des variations de formes et de couleurs, pour rendre la mélodie et le tempo.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander