My very first little book of letters
New York and London, Hodder and Stoughton, 1914
Collection particulière
Comme nous l'apprend la dédicace, ce petit abécédaire anglais fut offert par un père à sa fille en 1914. Son ambition ? Le titre le dit assez : être le "tout premier livre", celui qui fera entrer l'enfant dans le monde des "lettres". S'adressant aux plus jeunes, pas question ici de développer une aride méthode, mais plutôt, à travers le charme des images et sous les dehors d'un parcours ludique, de sensibiliser l'apprenti lecteur à la forme et au son de chaque lettre. Suivant la tradition anglo-saxonne, l'image est légendée d'un quatrain dont le rythme et les rimes aident à la mémorisation. Ce quatrain précise l'analogie établie entre la forme de la lettre et l'élément du quotidien représenté, qui lui sert en quelque sorte d'ancrage sensible. Quelques mots acrophones sont aussi donnés, qui doivent inciter l'enfant à poursuivre le jeu. Dans la seconde partie de l'album, l'une des plus anciennes comptines du répertoire anglais "Great A, Little a, Boucing B...", sert de point de départ à un jeu de reconnaissance des lettres dans la phrase. L'enfant devient alors un petit détective.