Leonhard Euler (1707-1783)

Leonhard Euler : Mécanique céleste
Mathématicien suisse, Leonhard Euler est né à Bâle et mort à Saint-Pétersbourg. Par ses travaux qui couvrent tout le champ des mathématiques, de la mécanique céleste et de la physique, il domine la science du XVIIIe siècle. Élève de Jean Bernoulli à Bâle où il n'a pas réussi à obtenir de poste de professeur, il est appelé en 1727 par l'Académie de Saint-Pétersbourg où il devient professeur de physique. Il publie de nombreux travaux et correspond avec des scientifiques dans toute l'Europe. En 1741, Frédéric II l'appelle pour diriger la section de mathématiques et physique à l'Académie de Berlin. C'est là qu'il publie en 1744 un ouvrage fondamental sur le calcul des orbites, jetant les bases d'une mécanique analytique que Lagrange portera à son plus haut degré de développement. Il restera 25 ans à Berlin avant de retourner à Saint-Pétersbourg. Devenu quasi aveugle, il n'en ralentit pas pour autant son activité et meurt d'une hémorragie cérébrale.