Jeremias Wachsmuht (graveur)
Francs-maçons autour d'un globe terrestre
Eau-forte et burin, vers 1750
BNF, Estampes, Rf Mat.-1a Bte pet. fol.
© Blbliothèque nationale de France
On peut dater de 1717 la naissance de la franc-maçonnerie "spéculative", c'est-à-dire indépendante des corporations d'architectes et de tailleurs de pierre. Ce sont deux pasteurs protestants, Desaguliers et Anderson, qui, s'inspirant du compagnonage, fondent la franc-maçonnerie moderne. Ils s'appuient sur des rites parfaitement réglés pour maintenir une tradition humaniste dans laquelle chacun construit une réelle liberté individuelle pour mieux s'engager dans l'amélioration de la vie de la cité.
Liberté de conscience, tolérance, respect des autres, volonté d'améliorer la société des hommes... l'idéal franc-maçon coïncide parfaitement avec celui des Lumières. Franklin, Mozart ou Voltaire, nombreux sont les "initiés" parmi les esprits éclairés. Desaguliers, grand maître de la Grande Loge d'Angleterre, était un compagnon de Newton.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander