Expérience du paratonnerre
Eau-forte, XVIII e siècle (22,5 x 41,5 cm)
BNF, Estampes, Ia-66-Fol.
© Blbliothèque nationale de France
En 1749, Franklin note la similitude entre l’éclair et l’étincelle électrique : mêmes couleur, odeur, rapidité, pouvoir de fondre les métaux. Les deux étant attirés par des pointes, il propose de placer sur un monticule une guérite surmontée d’une haute tige de fer pouvant "soutirer l’électricité des nuages" et protéger de la foudre maisons et navires. Selon cet exemple, Buffon fait élever une tige de fer sur son château de Montbard. L’expérience de Franklin est faite à Marly avec succès, le 10 mai 1752 en présence de Louis XV. En septembre 1752, poussant plus loin la recherche pour "tirer" l’électricité des nuages orageux que les pointes ne peuvent atteindre, Franklin envoie dans les airs un cerf-volant et conduit l’électricité le long d’une corde, pour réduire la puissance de l’orage. Dès 1754, l’usage du paratonnerre se répand.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander