Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu
Lettres persanes
Amsterdam, P. Brunel, 1721 – 2 vol. in-12
BNF, Réserve des livres rares, Z. 15211-15212, t. I
© Blbliothèque nationale de France
Deux Persans, Usbek et Rica, découvrent l’Europe et font part de leurs impressions à leurs amis restés au pays. À partir de cette intrigue simple, inspirée de L’Espion turc (1684) de Marana, Montesquieu (1689-1755) invite à une réflexion philosophique sur le bonheur, la liberté, la vertu, la justice, à la recherche d’un monde fondé sur la Raison. Ce roman épistolaire, qui s’agrémente d’une histoire de sérail, permet à l’auteur de critiquer, sur le mode satirique, le roi, les institutions, la religion et de souligner la relativité des usages sociaux et des mœurs. Ainsi, le célèbre "comment peut-on être Persan ?" qui dénonce la curiosité frivole des Parisiens, leur intolérance et leur ethnocentrisme, illustre cette confrontation de la diversité des points de vue et la nécessité de s’élever à l’universel.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander