Edward Gibbon
The History of the decline and fall of the Roman empire
Londres, W. Strahan, 1783, 3 e ed, t. I – In-8 o
BNF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme, J. 14309
© Blbliothèque nationale de France
En 1776 paraît le premier tome de l’histoire de l’Empire romain de Gibbon (1737-1794), fruit à la fois de ses longues années de labeur érudit, mais aussi de son expérience cosmopolite européenne : envoyé jeune par son père à Lausanne, où il cherche sans succès à épouser la fille du pasteur, future Mme Necker, il réside tantôt en Angleterre, tantôt en Suisse, tout en séjournant à Paris ou en voyageant en Italie. Avec cette vaste fresque, il met l’érudition au service de la philosophie et contribue à forger les idées de progrès ou de civilisation. En retraçant la naissance du monde moderne dans l’Antiquité tardive, Gibbon écrit une histoire de la civilisation européenne et de ses origines dans le triomphe des barbares et du christianisme.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander