Jean-Baptiste Greuze
Petit garçon blond à la chemise ouverte
Huile sur toile, 1760-1765 (40 x 32 cm)
Paris, musée Cognacq-Jay, inv. J 44
© PMVP / cliché Ladet
L’ascension de Greuze correspond à un grand changement dans la hiérarchie des genres artistiques. Avec lui, les représentations de la vie quotidienne acquièrent la dignité qui était jusqu’alors réservée à la peinture d’histoire. Pour préparer ses grandes compositions dramatiques, Greuze a exécuté de multiples études. Il excellait dans les visages d’enfants, qu’il savait caractériser avec une vérité inconnue auparavant. Dans le visage du Petit garçon blond se lit un mélange de gourmandise et d’inquiétude observé avec une extrême délicatesse. La liberté de touche que l’artiste met dans la description du vêtement défait et de la chemise qui bâille forme un contraste expressif avec les effets de transparence dont il joue pour rendre la douceur de la peau et l’éclat des yeux.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu