Pierre Aveline (gravure)
d’après une peinture d’Antoine Watteau
Les Charmes de la vie
Eau-forte, 1730 (38 x 48,8 cm)
BNF, Estampes, Db-15 (4)-Fol.
© Blbliothèque nationale de France
Antoine Watteau (1684-1721) inaugure la peinture française du XVIIIe siècle et invente un style qui influencera profondément tout l’art du siècle, non seulement ses imitateurs mais, indirectement, tous les graveurs et les peintres (Lancret, Pater, Natoire) qui, sans l’égaler, ont fait revivre les scènes de genre, les représentations de spectacles. C’est surtout à ses "fêtes galantes", évasions vers une terre irréelle et enchantée, avec des références au théâtre et à la musique, ses arts de prédilection, que Watteau doit son renom. Cependant, derrière l’élégance raffinée se révèle une mélancolie secrète. Les "charmes de la vie" ne se trouvent ni chez les religieux ni chez les militaires, ni à la cour ni dans les affaires, mais dans la vie privée, l’amour, la musique, les plaisirs des sens, le contact avec la nature. Watteau inaugure non seulement le style rococo, mais notre modernité. Il a dessiné et peint environ deux cents tableaux. S’il a peu gravé lui-même, il l’a été de son temps, ce qui a permis de garder trace de ses tableaux disparus. Cette gravure-ci fut annoncée avec L’Île de Cythère dans le Mercure de juin 1730.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander