D’après Jean-Honoré Fragonard
Paysage boisé
Contre-épreuve à la sanguine, XVIII e siècle (30,4 x 44,7 cm)
École nationale supérieure des beaux-arts, inv. no P. M. 2799
© École nationale supérieure des beaux-arts, Paris
Cette feuille est une contre-épreuve d’un dessin de Fragonard conservé dans une collection particulière et exécuté au cours d’un premier voyage en Italie, entre 1756 et 1760 : de cette période datent en effet de nombreux paysages – à la sanguine ou à la pierre noire – qui représentent des sites des environs de Rome, notamment la villa d’Este à Tivoli, ou des jardins de villas italiennes, abandonnés par leurs propriétaires. Notre dessin est tout à fait caractéristique du style que Fragonard impose dans ce nouveau type de paysage : il choisit un point de vue mettant en valeur la monumentalité de la nature au détriment de l’architecture, de la sculpture ou des visiteurs de ces lieux, ensevelis sous la végétation luxuriante.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu