Giovanni Giacomo Casanova
Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise
Leipzig [i. e. Prague], chez Lenoble de Schönfeld, 1788 – In-8°
BNF, Réserve des livres rares, Rés. 8o Z. Don 594 (24)
Sur ordre des inquisiteurs d’État, Casanova fut arrêté à Venise le 26 juillet 1755 et conduit à la prison des Plombs. Ignorant le motif et la durée de sa peine, il y séjourna quinze mois avant de s’en évader le 1er novembre 1756. Le récit de cet exploit, qui le rendit célèbre dans l’Europe entière, ne fut publié qu’en 1788. L’édition originale, rarissime car tirée à trois cent cinquante exemplaires, fut imprimée à partir des "Mémoires" rédigés en français par l’aventurier dans sa retraite du château de Dux, en Bohême. Dans ce qui constitue un magistral plaidoyer contre l’arbitraire et le despotisme, Casanova recrée le climat psychologique de sa détention et décrit, non sans humour, sa lutte obstinée pour recouvrer, au péril de sa vie, la liberté.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander