Laurent Cars (graveur)
d’après un dessin d’Antoine Watteau
Escorte d’équipage
Eau-forte, 1731 (34,5 x 42 cm)
BNF, Estampes, Rés. Db-15h (2)-Ft 4
© Blbliothèque nationale de France
Watteau (1684-1721) a peint une douzaine de tableaux sur le thème de la guerre – l’œuvre gravé n’en reprend que dix – entre 1709 et 1711, lors de son retour à Valenciennes, sa ville natale, après un séjour de six ans à Paris. La guerre sévit alors sur les frontières du Hainaut. L’armée française commandée par Villars est battue à Malplaquet le 11 septembre 1709 ; les alliés, autour du duc de Malborough et du prince Eugène, sont décimés. Watteau traverse des régions parcourues par les troupes. Les scènes de la vie militaire qu’il voit et qu’il peint diffèrent de celles habituellement représentées. Il ne montre ni des batailles, ni des grands héroïques, ni des victoires exaltantes, mais l’épuisement de simples soldats dans leur vie quotidienne. Ces soldats sont assoupis. Ils jouent aux cartes. Ils fument. Ils sont fatigués. Les tableaux n’ont pas été conservés.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander