Jeremy Bentham
Esquisse d’un ouvrage en faveur des pauvres
Paris, impr. des Sourds-Muets, an X (1801-1802) – In-8 o
BNF, Réserve des livres rares, R. 28236
© Blbliothèque nationale de France
L’aggravation de la pauvreté à la fin du XVIIIe siècle en Angleterre pose le problème du financement de l’assistance aux indigents. Aux abolitionnistes qui refusent toute aide publique s’opposent les défenseurs de l’intervention de l’État. Bentham (1748-1832) propose en 1797 un système peu coûteux éliminant tout ce qui est superflu et mettant tous les pauvres au travail. Il préconise la création de deux cent cinquante maisons d’industrie, conçues selon le principe panoptique. Le bâtiment clos, de forme circulaire, permet de surveiller depuis la tour centrale l’efficacité et l’honnêteté des travailleurs. Ce type d’architecture inspirera le familistère fouriériste et trouvera de nombreuses applications pour des programmes carcéraux, industriels, hospitaliers ou scolaires.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander