Jacob Brucker
Pinacotheca scriptorum nostra aetate literis illustrium : Émilie du Châtelet
In Exhibens auctorum eruditionis lande scriptisque celeberrimorum, qui hodie vivunt, imagines et elogia. Vitas, scripte, literarum merita recensuitlacobus Bruckerus, (...) imagines ad archetypa aere accurate expressit Joannes Jacobus Haidius, (...)
Augustae Vindelicorum, apud l. J. Haidium, 1741-1755
BNF, Arsenal, Fol-H-4925 (1)
© Blbliothèque nationale de France
Écrivain célèbre dans toute l'Europe grâce à l'immense succès de Zaïre, Voltaire connaît à quarante ans, un véritable épanouissement intellectuel et affectif en unissant sa vie à une femme réellement supérieure qu'il "idolâtre". Issue de la plus ancienne noblesse, "la sublime et divine Émilie" était douée d'une intelligence hors du commun et d'une liberté d'esprit bien en avance sur son temps. Ces qualités, jointes à un charme certain, – elle chantait et jouait la comédie à ravir – conquirent Voltaire. En dépit des critiques perfides, surtout féminines, qui nous sont parvenues sur son apparence, elle séduisit aussi le duc de Richelieu, Maupertuis puis Saint-Lambert. Subjugué également, le chevalier de Villefort nous a laissé de sa visite à Cirey l'image d'une "divinité ornée et chargée de diamants" : mais "malgré la mollesse de son attitude et la riche parure de ses habits", elle avait "le coude appuyé sur des papiers barbouillés d'xx". Voltaire connut avec la marquise les années les plus heureuses de sa vie, harmonieusement partagées entre le plaisir et l'étude.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2