Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Tahiti, l'île d'amour
Vue de la Nouvelle Cythère... 1768.
Dessin à la plume aquarellé (13 x 21 cm)
BNF, Cartes et plans, S. H. Pf 176, div. 7, p. 1 D
© Blbliothèque nationale de France
Au début du XVIIIe siècle, l'océan Pacifique où les Européens n'ont qu'un seul comptoir, aux Philippines, reste en partie méconnu. Les débats sur l'existence d'un continent austral sont relancés, de nouvelles explorations engagées. En 1766, Bougainville embarque avec un cartographe, un astronome et le naturaliste Commerson pour le premier voyage scientifique français autour du monde. Terminé en 1769 après une abominable traversée du Pacifique, le voyage de Bougainville laisse entier le mystère des terres australes. Mais grâce à lui, la France a connu Tahiti.
Bougainville aborde à Tahiti le 6 avril 1768. Le lendemain, dans son journal de navigation, il s'extasie devant "la douceur du climat, la beauté du paysage, la fertilité du sol partout arrosé de rivières et de cascades, la pureté de l'air". Tout, selon lui, "inspire la volupté". Et de baptiser cette terre paradisiaque "Nouvelle Cythère", du nom de l'île grecque consacrée à Aphrodite qui passait pour le pays idyllique de l'amour et du plaisir.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander