Les arts
En dehors des armures et des souvenirs de famille, Napoléon III s'intéressait plutôt à l'art moderne. Il visitait le Salon, principale exposition d'art contemporain. Le souverain s'intéressa aux beaux-arts à la fois par intérêt personnel et par intérêt politique. Il avait, par tradition, des obligations dans ce domaine. Il eut l'idée d'associer ouvres d'art et produits industriels dans le cadre des Expositions universelles. Le perfectionnement de l'industrie était, disait-il, étroitement lié à celui des beaux-arts et ce type d'exposition serait "un des moyens les plus efficaces de contribuer au progrès des arts".