Le spectacle du religieux
La réputation de Doré comme « peintre prédicateur » s’établit à la suite de la parution de La Sainte Bible en 1866. Les critiques contemporains s’accordent pour juger les productions de l’artiste d’une grande force dramatique et théâtrale, qui culmine dans le colossal Christ quittant le prétoire.

page suivante
page précédente