L'Ascension
Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois d'Ad. Ligny.
Planche hors texte imprimée dans La Sainte Bible selon la Vulgate. Traduction nouvelle de l'abbé Jean-Jacques Bourassé avec les dessins de Gustave Doré.
A. Mame et fils (Tours), 1866, 2 vol. Tome II : Nouveau testament, p. 732.
BnF, Réserve des livres rares, Smith Lesouëf R-6283
© Bibliothèque nationale de France
« J'ai parlé d'abord, ô Théophile, de tout ce que Jésus a fait et enseigné,
Depuis le commencement jusqu'au jour où il monta au ciel, après avoir instruit par le Saint-Esprit les apôtres qu'il avait choisis.
Il se manifesta à eux depuis sa passion, et leur montra par beaucoup de preuves qu'il était vivant, leur apparaissant pendant quarante jours, et leur parlant du royaume de Dieu.
Enfin, mangeant avec eux, il leur commanda de ne point s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre la promesse du Père, que vous avez, dit-il, entendue de ma bouche.
Car Jean a été baptisé dans l'eau, mais dans peu de jours vous serez baptisés dans le Saint-Esprit.
Alors ceux qui étaient présent l'interrogèrent en disant : Seigneur, est-ce en ce temps que vous rétablirez le royaume d'Israël ?
Et il leur répondit : Ce n'est pas à vous de connaître le temps et les moments que le Père a établis dans sa puissance.
Mais vous recevrez la vertu du Saint-Esprit, qui surviendra en vous, et vous me servirez de témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.
Après avoir prononcé ces paroles, il s'éleva sous leurs yeux, et une nuée le déroba à leurs regards. »
Actes des Apôtres (1, 1-9)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu