La flotte d'Agramant coulée par celle de Dudon devant Biserte
Chant XXXX, ouverture
Dessin de Gustave Doré.
Illustration imprimée dans Roland furieux, poème héroïque de L'Arioste, traduit par A.-J. du Pays et illustré de 618 dessins par Gustave Doré.
Hachette et Cie (Paris), 1879, p. 507.
BnF, Réserve des livres rares, Smith Lesouëf R-6551
© Bibliothèque nationale de France
« Celui qui a vu les incendies et les naufrages, et les tueries si nombreuses et si diverses, qui, pour venger nos palais incendiés, se continuèrent jusqu'à ce que nous eussions pris tous les navires, celui-là aussi pourra se représenter le carnage et les désastres qu'eut à supporter avec le roi Agramant le malheureux peuple Africain au milieu des ondes salées, pendant la nuit sombre où Dudon les attaqua. »
Chant XL, stance 5
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu