La destruction de Biserte
Chant XL, stance 33 : « Un long incendie brûlait les palais, les mosquées, les portiques. »
Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois de Charles Laplante.
Planche hors texte imprimée dans Roland furieux, poème héroïque de L'Arioste, traduit par A.-J. du Pays et illustré de 618 dessins par Gustave Doré.
Hachette et Cie (Paris), 1879, p. 513.
BnF, Réserve des livres rares, Smith Lesouëf R-6551
© Bibliothèque nationale de France
« Partout le sol regorgeait d'hommes morts, et des innombrables blessures, il s'était formé un étang de sang plus sombre et plus affreux que celui qui entoure le royaume de Pluton. Un long incendie, propagé de maison en maison, brûlait les palais, les mosquées, les portiques. Les maisons vides et saccagées retentissent de pleurs, de hurlements, et des coups dont les malheureux frappent leur poitrine. »
Chant XL, stance 33
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu