« Ce sont les plus rébarbatifs villains, à les voir, que j'aie jamais apperçeu. »
Livre cinquiesme [Le cinquième livre]", chapitre XX
Dessin de Gustave Doré.
Fumé d'une gravure sur bois, 13,2 x 21,2 cm.
Épreuve d'essai d'une planche hors texte destinée à illustrer les Œuvres de François Rabelais illustrées par Gustave Doré.
J. Bry aîné (Paris), 1854, p. 283.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (J, 2)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« De là, pour nous mener par mille petits pressoirs, en sortant nous advisasmes un aultre petit bureau, à l'entour duquel estoient quatre ou cinq de ces ignorants, crasseaun et cholères comme asnes à qui l'on attache une fusée aulx fesses, qui, sus un petit pressoir qu'ils avoient là, repassoient encores le marc des grappes après les aultres : l'on les appelloit en language du pays correcteurs. Ce sont les plus rébarbatifs villains, à les voir, que j'aie jamais apperçeu. »
 
 

> partager
 
 

> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu