Encombrement
[A city thoroughfare]
Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois de Désiré Quesnel.
Planche hors texte publiée dans London, a Pilgrimage, by Gustave Doré, and Blanchard Jerrold, édition originale anglaise, Grant (London), 1872, p. 23.
Adaptation française, Londres, texte de Louis Énault, Louis Hachette (Paris), 1876, p. 32.
BnF, Réserve des livres rares, Smith Lesouëf S-2767
© Bibliothèque nationale de France
« Un double courant, dont le mouvement ne s'arrête jamais, entraîne et charrie incessamment bêtes, choses et gens du nord au sud, et du sud au nord – c'est-à-dire de le rivière vers la Cité, et de la Cité vers la rivière – en produisant çà et là, grâce à des reflux soudains et à des remous de la vague humaine, une pléthore de circulation et un arrêt de mouvement formidables. C'est alors un indescriptible imbroglio de voitures, de cavaliers et de piétons ; une lutte de gens pressés qui veulent arriver quand-même, et de gens chargés à couler bas, qui s'obstinent à ne leur point livrer passage. Parfois aussi ce sont d'inextricables enchevêtrements des allants et des venants ; puis des rencontres inattendues, dans des carrefours encombrés et des défilés étroits, où il semble qu'il est également impossible d'avancer ou de reculer. » (Énault, p. 32)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu