La partie de croquet dans un jardin de Belgravia
[Crocket]
Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois de Paul Jonnard.
Fumé d'une planche publiée dans London, a Pilgrimage, by Gustave Doré, and Blanchard Jerrold, édition originale anglaise, Grant (London), 1872, p. 172.
Adaptation française, Londres, texte de Louis Énault, Louis Hachette (Paris), 1876.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (H)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Dans ces quartiers élevés par l'aristocratie ou pour elle, tout a été prévu, combiné à l'avance pour prévenir tous les besoins et satisfaire toutes les fantaisies de ces favoris de la fortune et de la naissance, pour lesquels le reste des humains semble avoir été créé et mis au monde. Nulle part la ville n'a été plus ingénieusement, plus intimement mêlée à la campagne. Nulle part on a entouré de plus de recherches et plus de soins la vie de ceux qui sont assez riches pour payer leur luxe. Autour de ces maisons les jardins sont grands comme des parcs, et les places publiques, avec leurs arbres et leurs fleurs, chantent et verdissent comme les grands bois ; une ligne continue de verdures, d'ombrages et d'eaux vives circule, sans s'interrompre un moment, dans cette région fortunée, pour y promener une éternelle fraîcheur. » (Énault, p. 82)
 
 

> partager
 
 

> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu