Le Lion de Némée
Lithographie à la plume de Gustave Doré.
Planche de quatre sujets, 34,5 x 25,9 cm
Tiré à part avec la lettre des planches n°3 et 4 publiées dans Les travaux d'Hercule par Gustave Doré
Aubert & Cie (Paris), 1847.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (V, 1)-PET FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Dégagé des mains d'Hercule, le monstre va se planter en terre à deux lieues de là. Tant avait été violente la vitesse toujours croissante avec laquelle Hercule l'avait fait tournoyer. Avant de rien hasarder, Hercule s'assure qu'il est bien mou. Il déterre la bête qui ne donne plus signe de vie. Une raideur glaciale s'est emparée de ses membres. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu