Le Sanglier d'Érymanthe
Lithographie à la plume de Gustave Doré.
Planche de trois sujets, 35 x 25,7 cm
Tiré à part avec la lettre des planches n°19 et 20 publiées dans Les travaux d'Hercule par Gustave Doré
Aubert & Cie (Paris), 1847.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (V, 1)-PET FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Un cruel et invincible sanglier, qui avait sa demeure sur le mont Érymanthe, ravageait toutes les campagnes d'alentour. Hercule le prend tout en vie. Et le présente à Eurysthée, qui en le voyant, pense mourir de frayeur. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu