La chemise de Nessus
Lithographie à la plume de Gustave Doré.
Planche de cinq sujets, 34,5 x 25,5 cm
Tiré à part avec la lettre des planches n°43 et 44 publiées dans Les travaux d'Hercule par Gustave Doré
Aubert & Cie (Paris), 1847.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (V, 1)-PET FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Il la conduisait chez lui lorsque sa monture se mit dans la tête de ne pas passer le fleuve Evène. Le centaure Nessus s'offre pour passer Déjanire sur son dos, Hercule trouve cela très bien de sa part. Mais Hercule, croyant voir de loin Nessus caresser Déjanire, y met fin par un trait lancé d'une main sûre. Tiens, dit Nessus en mourant à Déjanire, prend cette chemise ; si jamais Hercule est infidèle, fais-là lui revêtir, et il t'aimera encore plus que jamais. Jalouse de l'ascendant que la jeune Iole produisait sur Hercule, Déjanire se rappelle la chemise de Nessus. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu