Portrait de Gustave Doré
Contretype de la photographie d'Oscar Gustave Rejlander (1813 [?] – 1875), vers 1867-1868.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, N2 G. Doré
© Bibliothèque nationale de France
« Gustave a deux passions, le dessin et la musique. Un air de Rossini suffit à lui faire quitter son crayon, et l'ouverture de Guillaume Tell l'emporte dans les régions de l'extase. »
Un ami de Gustave Doré, cité dans La vie et les œuvres de Gustave Doré, d'après les souvenirs de sa famille, de ses amis et de l'auteur de Blanche Roosevelt, 1887, p. 124.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu