« Au secours ! au secours ! voilà M. le marquis de Carabas qui se noie. »
Le Maitre Chat ou Le Chat botté
Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois d'Adolphe Pannemaker.
Fumé d'une gravure sur bois, 24,4 x 19,6 cm
Gravure publiée dans les Contes de Charles Perrault avec des dessins par Gustave Doré.
J. Hetzel (Paris), 1862, p. 28.
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (J, 2)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Dans le temps qu'il se baignait, le roi vint à passer et le chat se mit à crier de toute sa force : "Au secours, au secours, voilà Monsieur le marquis de Carabas qui se noie !" À ce cri le roi mit la tête à la portière, et reconnaissant le chat qui lui avait apporté tant de fois du gibier, il ordonna à ses gardes qu'on allât vite au secours de Monsieur le marquis de Carabas. Pendant qu'on retirait le pauvre marquis de la rivière, le chat s'approcha du carrosse, et dit au roi que dans le temps que son maître se baignait, il était venu des voleurs qui avaient emporté ses habits, quoiqu'il eût crié au voleur de toute sa force ; le drôle les avait cachés sous une grosse pierre. »
 
 

> partager
 
 

> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu