Route des Eaux-Chaudes
Chapitre III : Les environs des Eaux-Bonnes
Dessin de Gustave Doré, gravure sur bois de Pierre Verdeil.
Fumé d'une gravure sur bois, 16,6 x 11,1 cm
Illustration publiée dans le Voyage aux eaux des Pyrénées d'Hippolyte-Adolphe Taine.
Louis Hachette (Paris), 1855, p. 51.
Fumé d'une gravure sur bois, 16,6 x 11,1 cm
Illustration publiée dans le Voyage aux eaux des Pyrénées d'Hippolyte-Adolphe Taine.
Louis Hachette (Paris), 1855, p. 51.
© Bibliothèque nationale de France
« Pour pratiquer le chemin des Eaux-Chaudes, on a fait sauter tout un pan de montagnes ; le vent s'engouffre dans ce froid défilé ; l'entaille perpendiculaire, d'une noire couleur ferrugineuse dresse sa masse formidable comme pour écraser le passant  Sur la muraille des roches qui fait face, les arbres tortueux se penchent en étages et leurs panaches clair-semés flottent bizarrement entre les saillies rougeâtres. »
Voyage aux eaux des Pyrénées, p. 53-54
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu