« Enfin je pénètre dans ce bienheureux Oberland Bernois… »
Gustave Doré.
Lithographie, 26,5 x 34,6 cm
Tiré à part avec la lettre de la planche n4o20 des Dés-agréments d’un voyage d’agrément
Paris, chez Aubert & cie, in-4o oblong, 1851
BnF, département des Estampes et de la Photographie, DC-298 (V, 1)-PET FOL
© Bibliothèque nationale de France
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu