arrêt sur

La calligraphie

Calligraphie d'un nom de Dieu
C'est uniquement sous forme manuscrite que le Coran, transmis et copié en langue et écriture arabes, traversa les siècles, une fois fixé officiellement. Transcrivant la Parole divine, l'écriture arabe, peu développée avant la Révélation, connut avec l'expansion de l'islam, un développement extraordinaire ; jouissant d'une forte dimension symbolique, la calligraphie s'imposa pour magnifier Dieu.
Encrier à trois bacsCanif
Écritoire aux cavaliers chasseursScène d'apprentissage
"Muhammad", calligraphie en miroir

Parole sacrée transmise aux croyants, le Coran, muni des différents points diacritiques qui permettent une lecture fidèle, ne souffre la présence d'aucune faute. C'est sans doute l'une des raisons pour laquelle le copiste, transcripteur attentif, occupa une telle place en islam et que l'imprimerie, soupçonnée d'être pourvoyeuse d'erreurs, ne s'imposa qu'au siècle dernier.

Une difficile adoption de l'imprimerie

 
Coran imprimé à Hambourg en 1694Coran imprimé imitant les manuscrits
 
Les premières éditions imprimées du Coran virent le jour en Italie et en Allemagne aux XVIe et XVIIe siècles ; destinées à un public chrétien, savant ou polémiste qui n'avait jusque-là pas accès au texte, elles ne reçurent aucun écho dans le monde musulman. Les difficultés techniques, la place économique importante occupée par la corporation des copistes, le prestige de l'écriture manuscrite et de la calligraphie y furent autant de freins à l'introduction de l'imprimerie. S'y ajoutèrent des raisons religieuses : le Coran, Livre sacré, exigeait une copie sans défaut. Les sultans ottomans Bayezit II, en 1485, et Selim I, en 1515, avaient décrété l'interdiction de l'imprimerie ; sa levée partielle au XVIIIe siècle excluait l'édition des livres religieux musulmans qui n'apparurent en Turquie et dans ses provinces qu'à la fin du XIXe. Près de cent ans auparavant, des corans avaient été édités en Russie pour les musulmans.

> pour en savoir plus, consulter le site L'art du livre arabe
haut de page