Représentation d'offrande au Proche-Orient, berceau du monothéisme
L'adorant au chevreau
Suse, XIIe siècle avant notre ère, H. 7,5 cm
Musée du Louvre, département des Antiquités orientales, Sb 2758
Appartenant à un ensemble d'objets découverts au cœur du quartier sacré de l'acropole de Suse, cette petite statuette en or et cuivre participait peut-être d'un dépôt de fondation au sanctuaire d'Inshushinak. Le personnage lève la main droite en signe de prière et tient sous son bras gauche un chevreau qu'il apporte en offrande à la divinité. Le type de coiffure, la majesté de la figure, le choix d'un métal précieux, tout laisse à penser qu'il pourrait s'agir de la personne même du roi dont le geste de piété aurait été ainsi fixé.