Une entreprise ocuménique
Bible rabbinique
Venise, 1525
BNF, Arsenal, Fol T 18 (2), f. I 71
Daniel Bomberg, hébraïsant chrétien anversois établi à Venise au XVIe siècle, entreprit avec l'aide de Jacob ben Haïm l'édition et l'impression de l'intégralité de la Bible hébraïque en utilisant les caractères d'imprimerie qu'il avait dessinés sous une forme dont la page présentée ici est emblématique : il s'agit de la seconde édition (1525) de ce que l'on nomme la Bible rabbinique, en hébreu Miqraot Guedolot, "grandes écritures" ; une première édition avait vu le jour entre 1517 et 1519 à Venise, éditée par Pratensis ; après son rejet par la communauté juive, Bomberg eut l'idée d'imprimer cette seconde édition à partir de 1525 ; il confia à un rabbin la charge de revoir les différentes versions connues à son époque pour en établir une nouvelle ; cette édition connut un grand retentissement et fixa de façon quasi définitive la présentation de la Bible rabbinique. Bomberg mourut vers 1549.