"Que l'Éternel te bénisse et te garde." (Nombres, VI, 24-26.)
Amulette Hamsah
Iran, XIXe siècle.
Argent gravé, 7,5 cm x 4,9 cm
Musée d'Art et d'Histoire du judaïsme, inv. 91.12.029
Cette amulette en argent gravé, en forme de main aux cinq doigts parallèles, d'où l'appellation de Hamsa, qui en arabe signifie "cinq", est recouverte d'inscriptions en hébreu reprenant les versets de la bénédiction sacerdotale contenue dans le livre des Nombres (VI, 24-26) : "Que l'Éternel te bénisse et te garde, qu'il fasse luire sa face vers toi et te soit miséricordieux, que l'Éternel tourne sa face vers toi et qu'il te donne la paix." Le texte biblique indique aussi à la suite : "Ils [les fils d'Aaron] mettront mon nom sur les enfants d'Israël, et moi je les bénirai." Afin de pouvoir porter sur soi ces paroles de bénédiction, un anneau de suspension a été soudé au corps de l'amulette. La main à cinq doigts a une vertu apotropaïque chez les juifs comme chez les musulmans. Elle est supposée chasser le mauvais œil.