L'évangélisation des Inuit
Paul Egede
Traduction des Évangiles en inuktitut
Testamente Nutak, eller det Nye Testamente, oversat i det grönlandske sprog, med forklaringer, paralleler og udförlige summarier, af Paul Egede..., Kiöbenhavn, trykt paa Missionens bekostning, af Gerhard Giese Salikath, 1766
[24]-1000-[8] p., in-8
BNF, Philosophie, Histoire, Sciences de l'homme, A 6477
Il existe dès le XVIIe siècle des bibles imprimées dans des langues non européennes les plus diverses : tamoul, hindoustani, marathe, mandchou ; en Amérique, la traduction de la Bible en natik, dialecte des Indiens Algonquins du Massachusetts, fut l'œuvre de John Eliot, missionnaire protestant au zèle inlassable, qui consacra trente années de sa vie – de 1630 à 1660 environ – à ces projets éditoriaux.
Dans son sillage, au XVIIIe siècle, le Norvégien Hans Egede partit avec femme et enfants au Groenland évangéliser les Inuit. Son fils Paul, devenu adulte, traduisit en inuktitut d'abord les Évangiles, puis les Actes des Apôtres ; l'ensemble du Nouveau Testament, présenté ici, fut imprimé en 1766.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander