Quand l'apprentissage du dogme se substitue à la lecture du texte
Premier catéchisme pour les petits enfans, à l'usage du diocèse de S. Malo
Saint-Malo, Louis-Philippe-Claude Hovius, [1764]
88 p., in-12
BNF, Philosophie, Histoire, Sciences de l'homme, D-66951 (1)
Le catéchisme fut l'un des outils utilisé par la Contre-Réforme catholique pour faire pièce à la Réforme protestante.
Le projet en a été conçu dès les premières sessions du concile de Trente qui avait le souci de fournir aux prêtres des paroisses un appui à leur enseignement ; l'un des décrets du concile portait en effet sur l'obligation qui leur était faite, ainsi qu'aux évêques eux-mêmes, de prêcher et d'enseigner l'Écriture, au moins le dimanche et les jours de fête.
Mais le succès des catéchismes des réformateurs (celui de Calvin, connu sous le titre de Formulaire, celui de Luther paru en 1529) rendait encore plus nécessaire l'établissement d'un texte rassemblant les vérités essentielles de la foi catholique à transmettre aux fidèles et principalement aux enfants – le principe fondamental étant que, par le catéchisme, on a accès à toute la doctrine de l'Écriture. Il faut noter que les vœux des pères conciliaires rencontrèrent bien des résistances : de la part des prêtres, pas toujours suffisamment formés, des parents, qui, surtout dans les campagnes, avaient besoin de l'aide des enfants pour les travaux agricoles, et enfin des enfants eux-mêmes...
Ce volume comprend en fait trois catéchismes distincts, gradués en difficulté selon l'âge des enfants auxquels ils s'adressent ; il contient à la fois les quatre prières catholiques par excellence (Notre Père, Salutation angélique, Symbole des Apôtres, Confession des péchés) et les rudiments, de plus en plus complets lorsqu'il s'agit du troisième catéchisme (celui qui préparait à la confirmation), de la doctrine de l'Église ; l'enseignement se faisait, comme dans le premier catéchisme paru en France en 1541, celui de Calvin, par demandes et réponses à connaître "par cœur" ; cette méthode, mise en œuvre dans les milieux catholiques par saint Vincent de Paul, s'est maintenue jusqu'au milieu du XXe siècle.
On voit qu'il s'agit d'une pédagogie qui visait à identifier la vérité chrétienne avec l'énoncé du catéchisme : le maître (c'est-à-dire le plus souvent le curé) inculquait avec autorité des certitudes ; aussi, dans le monde catholique surtout, le catéchisme va-t-il prendre de plus en plus la place de la Bible.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander