Mémoriser le Coran
Tablette coranique
Maroc, 1311 de l'hégire (1898)
Bois, 50 x 40 cm
Collection particulière
C'est sur des planchettes de bois (alluha) de forme et de facture différentes que les enfants musulmans apprennent dans les écoles traditionnelles coraniques (kuttâb) à écrire et à lire en mémorisant les sourates du Coran. Ils copient les versets avec un calame, un roseau taillé en pointe et de l'encre fabriquée avec du suint de mouton. Ils débutent par les sourates les plus courtes pour finir avec les plus longues. Le texte est effacé sur la planchette au fur et à mesure de l'apprentissage. Quand l'enfant a retenu l'ensemble du Coran, la planchette est entièrement ornementée par le maître.
On voit ici inscrite dans un coin la date de 1311 de l'hégire. Plusieurs éléments du décor symbolisent la mosquée de Médine : la lampe au centre de la tablette, accrochée au milieu d'un arc à voussures, en haut à droite les tombes de 'Umar, 'Alî et Muhammad et à gauche un minbar. On peut lire calligraphié tout autour le début de la fâtiha : "Au nom d'Allah, le Bienfaiteur miséricordieux, Louange à Allah, Seigneur des Mondes, Bienfaiteur miséricordieux, Souverain du Jour du Jugement".