Traité anonyme sur la destinée de l'âme
L'ascension des degrés célestes
Italie du Nord (?), début du XIIe siècle
BNF, Manuscrits, Latin 3236A f. 90
La terre au centre est entourée des cercles des éléments, eau, air et feu, puis des premières planètes. Les cercles suivants ne sont représentés que par des arcs. Après les sphères célestes, la nature du ciel change : de cosmologique il devient spirituel. Sont alors figurées les sphères de la nature, les quatre degrés – végétal, animal, rationnel, puis céleste – de l'âme du monde, puis les dix niveaux de l'intelligence, jusqu'au Christ. Les dix personnages qui escaladent ces divers degrés évoquent l'ascension de l'âme humaine. Les plus élevés sont barbus ; ainsi est exprimée l'idée du progrès accompli.