Guiard des Moulins, Bible historiale
Ruine de Ninive
Saint-Omer, XIVe siècle
BNF, Manuscrits, français 152 f. 336
Pour la tradition chrétienne, la désobéissance de Jonas illustre la surprise des Hébreux au retour de l'Exil, quand ils constatent que les nations n'ont pas toutes subi les destructions annoncées par les prophètes. Ils attendent avec impatience la réalisation des châtiments annoncés et ont du mal à envisager que la miséricorde divine puisse concerner également les nations. Jonas, et avec lui Israël, doit accepter l'idée d'un salut universel et assister au pardon de Ninive.