Guiard des Moulins, Bible historiale
Noé sacrifiant à Dieu après le Déluge
Paris, 1er quart du XIVe siècle
BNF, Manuscrits, français 160 f. 16
Dans ce monde de violence que Dieu s'apprête à détruire, Noé représente l'homme juste qui s'en remet à la parole de Yahvé, par lui se continue la création et retentit la promesse d'une alliance éternelle : "il n'y aura plus jamais de déluge". L'arc en ciel est le signe lumineux de la paix retrouvée : Dieu suspend son arc dans le ciel. Cette alliance sera reconduite avec Abraham puis Moïse et le mot tevah qui désigne ici l'arche sera repris alors pour évoquer le couffin par lequel Moïse sera sauvé des eaux.